Conseil du 13ème arrondissement du 26 juin 2008

juin 26, 2008 dans Pouvoirs publics

Le 26 juin 2008, Didier Béoutis, élu de l'opposition municipale, a présenté au Conseil du 13° arrondissement de Paris, présidé par le maire Jérôme Coumet, un VOEU demandant à la majorité municipale issue des urnes en mars dernier de prendre l'initiative d'une concertation avec l'ensemble des acteurs intéressés et les candidats à la reprise..., en vue de sauver le Grand Écran Italie, qui recueille la faveur de la population, et d'y relancer une activité culturelle.


La prestigieuse salle, qui accueillait un public venu de toute la région, a été prématurément fermée le 2 janvier 2006 par EuroPalaces (Pathé-Gaumont) au bout de treize ans et demi de bons et loyaux services, au prétexte d'une rentabilité insuffisante, malgré un Cahier des charges (signé en 1991 avec la Ville de Paris) qui obligeait Gaumont à exploiter le complexe au moins jusqu'en mai 2007

Ce voeu se faisait l'écho du souhait des parisiens et des cinéphiles scandalisés par le projet de transformation en magasins d'une des salles les plus récentes et les plus performantes de la capitale, alors que la convention passée en 1988 avec la Ville de Paris (conditions particulières obligatoirement insérées à tous les actes de vente successifs) interdit tout changement d'affectation des lieux jusqu'en mai 2012. Contre toute attenteil a été rejeté par l'ensemble des élus de la majorité municipale, à l'appel du maire, au motif que le Grand Écran est déjà fermé et sa destruction programmée. En effet une promesse de vente, conclue dès octobre 2004 dans le plus grand secret entre EuroPalaces et La Foncière Teycpac (transférée en 2005 au bénéfice de Teycpac-Hammerson-Italie), prévoit la destruction du Grand Écran au profit d'une extension du Centre commercial Italie2.

Mais ce projet illicite, affiché depuis 2007 à l'entrée du centre commercial, est actuellement bloqué par les recours engagés par l'association Sauvons le Grand Ecran auprès du Tribunal Administratif.

A la surprise générale, les élus de la majorité ont traité le voeu de "démagogique", et rejeté l'entière responsabilité du fiasco sur l'ancienne équipe municipale, qui n'est plus au pouvoir depuis 2001. Le maire a traité ce dossier par le mépris, le qualifiant de "nauséabond". Qu'entend-il par là, alors que la plupart de ses arguments sont sujets à caution ?

L'association, qui compte plusieurs milliers de sympathisants à travers la France, déplore l'attitude inexplicable des élus de la Ville de Paris, manifestement pressés de se débarrasser de cet équipement majeur de la capitalepourtant considéré comme viable par les professionnels.

Cet acharnement fait fi de la volonté exprimée des parisiens et des franciliens, premières victimes d'un imbroglio politico-financier qui les prive d'un patrimoine auquel ils sont attachés.

Les défenseurs du Grand Écran regrettent qu'aucune volonté politique ne se fasse jour, et s'interrogent sur l'immobilisme des pouvoirs publics et la désinformation orchestrée autour de ce dossier. Quel cadavre dissimulé dans quel placard, quel trésor caché, quelle tractation inavouable cette étrange omerta dissimule-t-elle ?

"Sauvons le Grand Ecran" maintient la mobilisation et appelle à se rassembler mardi 15 juillet à 18 h devant le Tribunal Administratif, 7 rue de Jouy, Paris 4° (Métro : St Paul ou Pont-Marie) pour marquer sa présence à la veille de la clôture du dossier.

Version HTML du communiqué

A consulter :

- VOEU présenté par les élus de l'opposition
 
  
- RÉPONSE AUX ARGUMENTS DES ÉLUS de la majorité municipale

Vous pouvez aussi réagir à l'article paru sur

, où le commentaire d'un internaute rappelle l'anomalie consistant à avoir « fait financer par le contribuable du treizième un profit immobilier pour Gaumont » !


Voir aussi :

VOEU présenté au Conseil d'arrondissement du 12 mai 2005 / COMPTE-RENDU du Conseil (réponses pages 32-35)

→ VOEU présenté au Conseil d'arrondissement du 20 février 2006

Interventions des élus au Conseil de Paris en faveur du Grand Écran Italie


→ "Obligations liées à l'acquisition et à l'exploitation du complexe audiovisuel"

→ "On nous a trompés sur les délais d'exploitation de Gaumont"

→ "La vérité sur les arguments invoqués pour justifier la destruction du Grand Ecran Italie"

→ "Nos élus et le Grand Ecran"

→ "Des élus de tous bords soutiennent le Grand Ecran"

No Responses to "Conseil du 13ème arrondissement du 26 juin 2008"

(optional field)
(optional field)
Le spam est du courrier ou des commentaires non sollicités, postés automatiquement par des programmes informatiques afin de faire la promotion de services ou pour nuire au site...
Retenir les informations personnelles ?
Précision : Toutes les balises HTML sauf <b> et <i> seront supprimées de votre commentaire. Vous pouvez créer des liens juste en entrant l'URL ou l'adresse email.