La Halle Freyssinet classée par le préfet

mars 6, 2012 dans Pouvoirs publics

"Le préfet de Paris, préfet de région, Daniel Canepa a décidé d’inscrire la halle Freyssinet à l’Inventaire des monuments historiques. Plus question, donc, de détruire ne serait-ce qu’une parcelle de ce bâtiment comme le prévoyait la mairie de Paris pour l’aménagement de la ZAC Paris-Rive-Gauche. La Ville est obligée de revoir tous ses plans…"

Suite à cette annonce publiée dans Le Parisien du 6 mars* tout espoir reste permis pour le Grand Écran :

 

A la lecture du forum du site Skyscrapers, on mesure le chemin parcouru depuis le début de ce combat pour la Halle, qui remonte à 2001. Ce COMMENTAIRE datant de 2005 (posté le 11-08-2005 à 13h19) pourrait s'appliquer presque mot pour mot au cas du Grand Écran tant il relate exactement les mêmes difficultés pour la sauvegarde de ce patrimoine, comme le montre ce "récapitulatif de l'opposition systématique de tous les partenaires institutionnels à s'engager sur la conservation et reconversion de cette Halle" (extraits) :


Les similitudes sont frappantes entre ce combat et le nôtre dans ces quelques extraits, où le mot "Halle" (Freyssinet) pourrait être aisément remplacé par "Grand Ecran" (Italie) :

 

-       Hallali sur la halle : L’histoire mérite d’être relatée et de figurer aux annales des grands combats qu’il vaudrait mieux ne pas engager sous peine d’y perdre la raison et son énergie ;

-       Cette halle monumentale condamnée dans le premier plan d’aménagement de Paris Rive Gauche fut épargnée grâce à la pression des associations ;

-       Depuis quatre ans, un sauvetage de la halle s’est organisé mais l’épée de Damoclès suspendue au-dessus de sa tête ne tient plus qu’à un fil très, très ténu ; 

-       Pour protéger durablement cette halle, il nous fallait cependant obtenir son inscription à l’ISMH (Inventaire Supplémentaire aux Monuments Historiques). Trois demandes successives furent faites mais sans résultat. Le dossier restait désespérément « scotché » au plus bas de la pile. Le dernier motif de refus invoqué par le préfet de région fut : absence de programme d’activités pour la reconversion de la halle ; 

-       Parallèlement, des porteurs de projets pour la halle se manifestèrent mais leurs dossiers - souvent intéressants et bien bouclés - ne furent jamais examinés ;

-       Nous décidâmes alors d’organiser une conférence-débat (notamment sous l’égide de RFI) pour faire découvrir aux habitants du 13e et aux Parisiens l’histoire de ce bâtiment. Le petit auditorium de la BnF nous paraissait l’endroit idéal. Mais la BnF ne nous en accorda pas le prêt au motif qu’une consultation d’urbanisme était en cours. Une lettre des associations fut remise aux architectes concourant pour le secteur Tolbiac-sud afin d’attirer leur attention sur l’intérêt de conserver la halle. Ils n’y furent pas insensibles mais, hélas, le lauréat retenu fut celui qui conservait le moins du bâtiment et mutilait le plus sa structure originelle. Nous contestâmes ce choix auprès du Conseil d’Administration de la SEMAPA mais nous ne fûmes pas entendus ; 

-       Plus récemment, la conservation des Magasins Généraux décidée par la Ville nous permit de faire valoir que la Halle de Freyssinet pourrait être sauvée en utilisant la même procédure à savoir rechercher un investisseur européen ou international. On nous répondit par la négative ;

-       Après quatre années d’action continue, ballottés à droite et à gauche, éconduits par certains, soutenus par d’autres préférant cependant rester dans l’anonymat, face à un imbroglio d’influences que nous ne caractériserons pas, nous sommes envahis par une grande interrogation. Paris a-t-il vraiment la volonté de garder son patrimoine ? Paris a-t-il conscience de ce que représente le patrimoine dans la reconstruction et la modernisation de la capitale ? L'histoire que nous venons de retracer est de nature à en faire douter. Nous restons cependant fidèles à la ligne de conduite que nous avons toujours développée : la halle et toute la halle pour son immense potentiel de reconversion au bénéfice du quartier."

 


 

* Voir aussi :


C'est parti pour la halle aux mille start-up (Le Parisien - 22/10/14)

La halle Freyssinet, futur temple du numérique (Le Parisien - 7/3/13)

Sauvée, la halle Freyssinet se cherche un avenir (Le Monde - 10/3/12)

Le préfet de Paris réfute toute idée de "contrarier" Delanoë (Maville.com - 7/3/12)

La bataille de la halle Freyssinet est relancée (Le Parisien - 5/11/11)

 

 

No Responses to "La Halle Freyssinet classée par le préfet"

(optional field)
(optional field)
Le spam est du courrier ou des commentaires non sollicités, postés automatiquement par des programmes informatiques afin de faire la promotion de services ou pour nuire au site...
Retenir les informations personnelles ?
Précision : Toutes les balises HTML sauf <b> et <i> seront supprimées de votre commentaire. Vous pouvez créer des liens juste en entrant l'URL ou l'adresse email.