Réponse à Anne Hidalgo

avril 8, 2015 dans Pouvoirs publics

Madame la Maire,

 

Dans votre réponse à notre courrier du 28 février (signée de votre conseillère culture), vous évoquez "la fermeture de cette salle en 2006 par Pathé-Gaumont, motivée par une baisse importante de la fréquentation".

 

Nous vous rappelons que jusqu’à sa fermeture début 2006 le complexe Grand Écran se maintenait dans le peloton de tête des meilleures fréquentations des salles parisiennes (voir chiffres en annexe). La baisse - toute relative – invoquée, en fait un prétexte à réaliser une affaire immobilière, serait donc plutôt le résultat d’une médiocre programmation dans les dernières années et d’une mono-activité inadaptée à sa vocation type "Grand Rex".

 

Quant au supposé "phénomène d’obsolescence accéléré", il ne peut en aucun cas s’appliquer à cette salle récemment conçue par la Ville de Paris comme "La" salle du XXIème siècle, mais serait plutôt la conséquence de l’abandon par Pathé-Gaumont de la plupart des obligationsdu cahier des charges propres à la rentabiliser.

 

Votre courrier rappelle que "la Maire a vivement regretté la fermeture de cette salle".
Or la mairie de Paris est entièrement responsable de cette situation, en ayant :

 

-    refusé de faire respecter la convention signée entre la Ville de Paris et l’exploitant, qui interdisait tout arrêt d’exploitation pendant au moins 15 ans à compter de l’achèvement du bâtiment (soit jusqu’en juin 2008)* ;
-    accordé toutes ses autorisations aux commerces ainsi que les permis de démolir et de construire ;
-    refusé de lancer une étude de faisabilité, ainsi qu’un appel d’offres auprès de repreneurs culturels ;
-    refusé depuis 2005 de recevoir les candidats-repreneurs désireux de présenter leurs projets (exploitant de cinéma, organisateur de concerts, producteurs de spectacles ou de comédies musicales...) ;
-    refusé toutes les mesures de préservation maintes fois demandées, notamment dans le cadre du PLU.

 

En reprenant mot pour mot sans les vérifier les arguments de Pathé-Gaumont, la mairie de Paris a donc fait le jeu de grands groupes privés, au lieu de défendre la mission « d’intérêt général » assignée à cette salle par le Conseil de Paris.

 

Vous affirmez que "la municipalité a toujours été attentive à la préservation de la vocation culturelle de ce lieu, comme en témoignent les vœux du Conseil de Paris de décembre 2013 et de juin 2014". Mais ces vœux - bienvenus mais tardifs - ne furent qu’une nouvelle occasion de sauvetage manquée puisqu’à la proposition du groupe Europe Ecologie Les Verts fin 2013 (que la Ville rachète la salle pour la revendre aussitôt à un repreneur culturel), l’exécutif parisien a préféré l’adoption de « vœux pieux » laissant le champ libre aux tractations totalement opaques entre Pathé-Gaumont et de mystérieuses sociétés immobilières, aboutissant notamment au projet de faire du Grand Écran une salle de sport low-cost... tandis que certaines rumeurs le disent voué à être transformé en surfaces commerciales. Ce qui a déjà commencé avec les travaux engagés dans les deux superbes petites salles attenantes pour en faire des boutiques bas de gamme, avec l’accord de la Ville de Paris (mais sans aucun permis de démolir ni de construire).

Pour ce qui est des salles du MK2 Bibliothèque évoquées dans votre courrier, il se trouve que leur ouverture dans un quartier très excentré n’a pas compensé les nombreuses fermetures dans le centre du 13ème, et la Fondation Pathé peu fréquentée (dédiée aux films restaurés du patrimoine, comme le sera le futur Gobelins-Fauvettes) est loin d’avoir remplacé l’offre grand public des salles précédemment fermées.

Quant au « nouveau » Théâtre 13 Seine, il ne fait que prendre la place de l’ancien théâtre du Lierre démoli, de même que le nouveau conservatoire Maurice Ravel remplace l’ancien conservatoire fermé.
L’"essor culturel" du 13ème que vous mettez en avant apparaît donc peu significatif compte-tenu de l'augmentation de la population, toujours privée de son unique grande salle.

 

A l’appui de notre précédent courrier, nous vous joignons divers documents prouvant que cette salle a bien été "spécialement aménagée de façon permanente pour y donner des concerts, des spectacles de variétés ou des représentations d’art dramatique, lyrique ou chorégraphique", conformément aux dispositions de l’Ordonnance de 1945. Celles-ci rendent de fait illégales toutes les autres affectations attribuées (magasins, multiplexe, salle de sport, etc...) et sont en parfaite adéquation avec le projet du dernier repreneur culturel en date.

 

Au vu de l’attachement des habitants à cet équipement d’exception, dont témoignent les nombreux projets, soutiens et commentaires postés récemment sur votre site dédié au budget participatif, nous vous réitérons notre demande de nous préciser les mesures concrètes envisagées pour :
-    "accompagner l’implantation d’une grande salle de spectacle place d’Italie" comme l’annonçait votre programme municipal de mars 2014, et pour
-    préserver sa vocation culturelle selon les vœux adoptés par le Conseil de Paris*.

 

Dans cette attente, nous vous prions de bien vouloir agréer, Madame la Maire, l’expression de notre considération distinguée.

 

    Marie-Brigitte Andrei
    Présidente


*   d’après le certificat de conformité daté de juin 1993 (ci-joint).


NB : A l’instar des repreneurs culturels qui n’ont jamais été reçus ni par Pathé ni par la Ville de Paris (malgré de multiples demandes de rendez-vous), nous attendons toujours que se concrétisent les deux promesses du vœu adopté en juillet 2013 par le Conseil de Paris, à savoir:
-    que la Ville de Paris poursuive les échanges avec l’association Sauvons le Grand Ecran…
(qui se sont bornés jusqu’ici à la réclamation par la Ville de 500 € dans le cadre des contentieux engagés par notre association pour la préservation de ce patrimoine des parisiens !) ;
-    qu'elle étudie la faisabilité de reconversion de cette salle en un lieu polyvalent pouvant accueillir divers types de spectacles (musique, théâtre, audiovisuel, cinéma...)
(or à ce jour nous restons sans la moindre nouvelle de cette étude de faisabilité, réclamée en vain depuis des années).



PJ :
-    Certificat de conformité (daté du 3 juin 1993),
-    Voeu et amendement proposés par le groupe EELV en décembre 2013,
-    Voeu adopté en juillet 2013 relatif au maintien du Grand Ecran Italie comme salle polyvalente tournée vers les offres culturelles grand public, proposé par le groupe EELV,
-    Dossier Le GRAND ÉCRAN ITALIE en CHIFFRES et en IMAGES,
-    Dossier Le GRAND ECRAN de KENZO TANGE, contenant des croquis et maquettes de Kenzo Tange,
-    PLANS de la salle et de l'immeuble "Grand Ecran" issus de la brochure "Ville de Paris - Kenzo Tange Associates",
-    Conférences de presse de Jacques Chirac des 06/10/86 et 21/05/87
-    Ordonnance de 1945.


Télécharger la Réponse à Anne Hidalgo en PDF


Voir aussi :

Courrier à Fleur Pellerin, Ministre de la Culture, du 07/04/15

Courrier à Fleur Pellerin, Ministre de la Culture, du 28/02/15

Réponse d'Anne Hidalgo, du 23/03/15

Courrier à Anne Hidalgo, du 28/02/15

→ "Lettre Ouverte à Anne HIDALGO, maire de Paris", du 03/09/14

cinq Responses to "Réponse à Anne Hidalgo"

  1. Claudine MADEC
    Claudine MADEC on 09-04-’15 11:17

    En ces périodes difficiles, la Parisienne que je suis appelle sa Maire à apporter, là aussi, un souffle d’air et d’espoir. Nous vivons de symboles. La mission des politiques est de les faire se concrétiser. Merci d’avance.
    Avec mes salutations les meilleures, Claudine Madec

  2. Lionel OUTRIGGER
    Lionel OUTRIGGER on 14-04-’15 23:03

    Ce n’est pas à l’article “réponse à Anne Hidalgo” que je vais réagir, mais à la personne Anne Hidalgo elle même.
    C’est très bien, Madame Hidalgo, continuez, vous et votre parti, à nous rassurer par devant en agissant contre nos intérêts par derrière. Une loi pour défendre mollement les lanceurs d’alerte et une autre pour défendre puissamment les grands groupes de ceux qui menaceraient leurs intérêts. Vous qui déplorez la situation du Grand Ecran, alors que vous êtes grandement responsable de la menace qui pèse sur cette salle.
    Continuez, vous avez raison. On sait bien que la cinquième défaite électorale qui vous attend ne changera rien, l’alternance va continuer ce système néfaste pour nous.
    Mais cette cinquième défaite nous fera plaisir, et voir le PS ramené au même score que le PCF aujourd’hui récompensera vos démarches anti-démocratiques.
    Continuez, vous avez raison …

  3. Sauvons le Grand Ecran
    Sauvons le Grand Ecran on 15-04-’15 10:19

    Les premiers responsables de ce fiasco sont les ex propriétaires-exploitants (Pathé-Gaumont) qui ont coulé le navire avant de l’abandonner, pour des motifs purement mercantiles ; puis la Ville de Paris qui a refusé de faire respecter le cahier des charges et donné toutes ses autorisations de démolition. Anne Hidalgo ne fait qu’hériter de cette situation, et comme son prédécesseur qui s’en défendait a des cartes en mains pour sauver la salle.

  4. François
    François on 19-04-’15 13:49

    Madame le Maire,
    Votre offensive tous azimuts contre l’art, la culture, la musique, le patrimoine, s’inscrit manifestement, non seulement dans votre absolue ignorance et inculture (voir le récent scandale Henri Dutilleux), mais aussi dans une haine de Paris et de la France sans précédent et dont nous mesurons les raisons honteuses et nauséabondes. Sachez que les parisiens s’en souviendront.

  5. Coryn
    Coryn on 21-06-’15 10:59

    Bonjour,
    Les petites salles de cinéma permettent, certes, de diffuser de nombreux film mais de plus en plus des grands films à large diffusion sont nécessaires pour les apprécier de disposer d’un grand écran dans une salle spacieuse.
    C‘était le cas du Grand Ecran de la place d’Italie dans ce XIII ième arrondissement à vocation culturelle forte (universités, écoles à vocation imagerie (Gobelins, Corvisart, musée du cinéma, Etienne etc.).

(optional field)
(optional field)
Le spam est du courrier ou des commentaires non sollicités, postés automatiquement par des programmes informatiques afin de faire la promotion de services ou pour nuire au site...
Retenir les informations personnelles ?
Précision : Toutes les balises HTML sauf <b> et <i> seront supprimées de votre commentaire. Vous pouvez créer des liens juste en entrant l'URL ou l'adresse email.