Attaques répétées contre le Grand Ecran

septembre 8, 2015 dans Actus

Récapitulatif, et récents rebondissements du feuilleton Grand Écran :

La grande salle :

1)    Les travaux de transformation de la grande salle en salle de sport ont commencé il y a un an sans autorisation, alors qu’ils nécessitaient l’obtention d’un permis de construire;
2)    Suite aux interventions de notre association, un PV a été dressé par la Ville de Paris en septembre 2014 et transmis au procureur de la République aux fins de poursuites pénales ;
3)    Les travaux sont depuis lors arrêtés et font apparemment l’objet de contrôles réguliers par la Direction de l’Urbanisme.


II  Les petites salles :


1)    Pour les deux petites salles (de 100 places chacune), les travaux de transformation en boutiques ont commencé début 2015, également sans autorisation, et la demande de permis - là aussi nécessaire - n’a été déposée que le 15 mai ;
2)    Notre association ayant saisi le tribunal administratif d’une requête en référé le 16 juillet, un PV a également été dressé par la Ville de Paris à l’encontre de la société gestionnaire de la galerie commerciale Italie2, et transmis au procureur de la République ;
3)    Malheureusement, par ordonnance du 28 août le tribunal s’est prononcé une fois les travaux de gros œuvre terminés, et un permis de construire expéditif (daté du 12 août) est venu opportunément régulariser entretemps les travaux litigieux. Notre référé étant devenu sans effet, nous n’avons donc pas pu obtenir, comme pour la grande salle, l’arrêt des travaux.


Une fois de plus l’intérêt général s’est trouvé sacrifié au profit d’intérêts privés. Les parisiens, mis devant le fait accompli, se sont vus privés des moyens légaux contre le saccage de ce bien financé en partie par le contribuable.

 

On ne peut bien sûr que déplorer le sort des deux petites salles et les menaces qui continuent à peser sur la grande, la société qui avait commencé les travaux n’ayant pas à notre connaissance renoncé à son projet de salle de sport.


Cette situation aussi regrettable qu'inquiétante s’explique essentiellement par les graves carences du politique en matière de promotion de la culture et de préservation du patrimoine dans notre arrondissement. Rappelons à cet égard que si au cours des 6 années du second mandat de Bertrand Delanoë 484 millions d’euros ont été consacrés au nord et au centre de Paris à des équipements culturels d’exception - comme, entre autres, la Philharmonie de La Villette - aucun investissement de cet ordre n’a jamais été envisagé au sud de la capitale.


C’est donc bien l’absence totale d’une vision à long terme et d’une politique culturelle digne de ce nom qui laisse le champ libre aux commerçants pour entreprendre des travaux - de leur point de vue légitimes - sur ces espaces « d’intérêt général » laissés à l’abandon.


Dans ce contexte il est remarquable que nous ayons réussi depuis 10 ans à éviter la démolition de la grande salle, et à obtenir la reconnaissance de sa vocation culturelle (réaffirmée à plusieurs reprises depuis 2013 par le Conseil de Paris*). Pour le moment l’essentiel est donc sauf.

 

Afin de maintenir et de développer ces acquis,

la mobilisation de tous est nécessaire.


Commençons par nous retrouver au Forum des Associations
Samedi 12 septembre entre 10h et 17h30
sur le boulevard Blanqui
(toutes les bonnes volontés sont les bienvenues)

 

* voir : Des VOEUX pour le Grand Écran

 

Photos prises à l'entré des petites salles en juin et en août 2015 :

 

 


Voir aussi :

Des petites salles vandalisées

No Responses to "Attaques répétées contre le Grand Ecran"

(optional field)
(optional field)
Le spam est du courrier ou des commentaires non sollicités, postés automatiquement par des programmes informatiques afin de faire la promotion de services ou pour nuire au site...
Retenir les informations personnelles ?
Précision : Toutes les balises HTML sauf <b> et <i> seront supprimées de votre commentaire. Vous pouvez créer des liens juste en entrant l'URL ou l'adresse email.